Le modèle économique

/
/
Le modèle économique
/
/
Le modèle économique

L’Oasis du Coq à l’Âme est un concept d’organisation systémique, visant l’innovation dans l’organisation écologique, économique, sociale et solidaire. Ce concept se matérialise par 5 structures juridiques qui œuvrent ensemble.

La particularité du modèle économique de l’Oasis du Coq à l’Âme est sans doute son organisation permettant la solidarité de tous ces acteurs, par la mise en oeuvre d’un revenu d’autonomie.

Structures composant l’Oasis du Coq à l’Âme

SCIC de l’Oasis du Coq à l’Âme

Propriétaire du foncier, elle s’inscrit dans le champ de l’économie sociale et solidaire.

Association de l’Oasis du Coq à l’Âme

Structure historique, qui a permis la création du projet, et reconnue officiellement d’Intérêt Général.

Association des Habitants du Domaine d’Echoisy

Restaure le patrimoine et sensibilise à ce mode de transition par de l’accueil immersif.

Association la Ferme d’Yvonne

Ferme d’animation en itinérance, présente sur le domaine avant l’arrivée du collectif, qui a rejoint le collectif de l’Oasis. Elle a fusionné son activité avec l’Association de l’Oasis du Coq à l’Âme.

La Ferme de la Spiruline d’Echoisy

Structure agricole indépendante, présente sur le domaine avant l’arrivée du collectif, qui a rejoint le collectif de l’Oasis.

Fonctionnement du modèle économique

Tous les membres de ce collectif ont permis l’achat du Domaine sur leurs fonds propres, en prêtant à la SCIC ce que chacun a pu rassembler, de 500€ pour certains jusqu’à 200 000€ pour d’autres. En effet, l’apport initial ne doit pas être une barrière qui exclue des personnes porteuse d’ambitions de transition. Le principale n’est pas l’égalité des apports, mais plutôt l’équilibre général qui doit permettre d’atteindre les objectifs fixés.

Ces montants apportés en Comptes Courants d’Associés ont pour vocation à être remboursés sur 25 ans par le développement des activités économiques sur le lieu.

L’intention portée par ce collectif est que l’usage du lieu soit décorrélé de la notion de propriété et de la richesse personnelle. C‘est la personne morale SCIC qui est propriétaire, avec un capital social de 16 000€ et des sociétaires. Le principe est un homme, une voix, indépendamment du nombre de parts sociales, qui de toutes façons ne peuvent dépasser 5 parts de 100€ par sociétaire. Il n’y a pas de spéculation possible.

1M d’€ a ainsi réuni pour permettre de payer l’achat du lieu, 700 000€, les frais de notaire et d’agence de 100 000€, les rénovations urgentes de toitures, de remises en eau et électricité, de murs détériorés…

Les personnes choisissant de vivre sur le lieu participent aux activités économiques permettant de subvenir à la vie du lieu, à leurs besoins, et de s’inscrire dans la dynamique territoriale. 

La mutualisation, l’entraide, la coopération et la solidarité permettent le déploiement de nombreuses activités, aujourd’hui en phase de démarrage. Ce qui a aussi pour effet de réduire les coûts : une personne habite, mange, se chauffe et s’éclaire pour en moyenne 380€ par mois.

Calendrier des immersions

juin 2024
lundimardimercredijeudivendredisamedidimanche
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
7